fbpx

Dépistage du cancer colorectal – mars 2018

Le cancer colorectal est le 2e cancer le plus meurtrier, après le cancer du poumon. Chaque année, il touche près de 45 000 personnes en France, le plus souvent après 50 ans, et est responsable de 18 000 décès.

Le cancer colorectal, le dépister à temps peut vous sauver la vie.

Le cancer colorectal se développe lentement. La tumeur, appelée polype, apparaît sur la paroi interne du côlon et du rectum. L’évolution d’un polype en cancer peut durer une dizaine d’années.

Le test permet de détecter un cancer à un stade précoce et d’augmenter les chances de guérison. Grâce à ce dépistage, on peut aussi repérer un polype avant qu’il n’évolue en cancer.

L’intérêt du dépistage : détecter tôt un cancer ou une lésion précancéreuse pour augmenter les chances de guérison.

Comment faire le dépistage ?

Le dépistage du cancer colorectal s’effectue grâce à un test rapide et efficace à faire chez vous. Remis par votre médecin à l’occasion d’une consultation tous les deux ans, le test est pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, sans avance de frais.

Retrouvez toutes les informations pratiques

Découvrez en vidéo le mode d'emploi du nouveau test de dépistage du cancer colorectal

pour les personnes âgées de 50 à 74 ans. Pourquoi se faire dépister ? S’il est détecté tôt, le cancer colorectal (ou cancer du côlon-rectum), se guérit 9 fois sur 10. Afin d’en faciliter le dépistage, un nouveau test immunologique a été mis en place. Facile d’utilisation et rapide, le test est disponible chez votre médecin généraliste.

Pour plus d’informations : www.e-cancer.fr, rubrique dépistage du cancer colorectal

À qui en parler ?

Le test vous est remis par votre médecin lors d’une consultation. Il vérifie, à cette occasion, vos antécédents personnels ou familiaux.

Qui sont vos interlocuteurs ?