« Mois sans tabac, édition 2019 », Ma grossesse sans tabac

Le Mois Sans Tabac est un défi collectif national qui vise à inciter et à accompagner tous les fumeurs volontaires dans leur démarche d’arrêt du tabac, via des actions de communication et de prévention. Cette année plus particulièrement, les données épidémiologiques régionales révèlent que près d’un tiers des femmes enceintes fumeuses continuent à fumer au 3ème trimestre de grossesse. La Mutualité Française Centre-Val de Loire, avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé Centre-Val de Loire, axera plus spécifiquement ses actions vers les futures mamans.

Un mois pour se libérer du tabac : Top Départ !

Le défi consiste à ne pas toucher une cigarette pendant 1 mois dès le 1er novembre pendant 30 jours. La campagne s’adresse à tous les fumeurs mais également à leur entourage, même les non-fumeurs, car ils ont une importance capitale dans l’accompagnement au sevrage !Un mois sans fumer multiplie par 5 les chances d’arrêter définitivement. Après 30 jours d’abstinence, la dépendance est moins forte et les symptômes de manque sont moins présents. Cette campagne de prévention est inspirée de l’opération britannique « Stoptober » lancée en 2012. En France le mois de novembre a été choisi pour cette initiative. Janvier et septembre sont les mois des bonnes résolutions et le 31 mai, la journée mondiale sans tabac. Ainsi, Santé Publique France a donné aux Français une nouvelle opportunité d’arrêter de fumer en fin d’année.

Savez-vous que l’envie de fumer passe en 3 minutes ?

Je peux alors :

  • Chercher un bon petit plat pour ce soir,
  • Manger une orange,
  • Préparer la chambre de bébé,
  • Prendre rendez-vous chez le coiffeur,
  • Faire un sudoku,
  • Tricoter des chaussons pour mon bébé,
  • Lire un livre, faire un origami, appeler une copine, colorier un mandala, préparer des gaufres…

Si j’arrête de fumer, je fais des économies !

Pour me faire plaisir je peux :

  • Faire du shopping,
  • M’offrir un massage relaxant,
  • Équiper la chambre de mon bébé,
  • M’inscrire à un cours de Qi Gong ou de sophrologie,
  • Aller au cinéma,
  • Aller au restaurant avec mes proches,
  • Partir en weekend…

Vivre une grossesse épanouie c’est possible : Respirez !

Premier bénéfice au bout de 8 heures !

Oui c’est possible, l’arrêt du tabac a un bénéfice immédiat, notamment sur la santé de mon bébé. Au bout de deux jours, l’oxygénation du fœtus se normalise, tout comme la glycémie. La mère peut alors sentir que le bébé bouge davantage.

Les effets positifs sur mon corps

20 minutes après avoir cessé de fumer

  • La tension artérielle baisse et redevient normale.
  • La fréquence cardiaque ralentit et redevient normale.
  • La température des mains et des pieds augmente et redevient normale.

Après 8 heures :

  • La quantité de nicotine et de monoxyde de carbone présente dans le sang diminue de moitié. L’oxygénation des muscles est meilleure, la fatigue chronique, les maux de têtes s’évaporent. On respire mieux et notre résistance à l’effort s’améliore de jour en jour.

Après 24 heures :

  • Le monoxyde de carbone est complètement éliminé de l’organisme.
  • Les poumons commencent à rejeter les résidus de fumée.

Après 48 heures :

  • La nicotine est expulsée de l’organisme en grande partie.
  • On retrouve le goût et l’odorat pour le plus grand plaisir de notre palais. La forte odeur du tabac ne masque plus celle des aliments. La bouche est moins sèche. Les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser. Les papilles moins enflammées, mieux irriguées retrouvent toute leur sensibilité. Les plats et les aliments gagnent peu à peu en saveur.

Après 72 heures :

  • On respire plus facilement. Les bronches se relâchent et on se sent aussi plus énergique !

Après 1 à 9 mois :

  • On a meilleure mine ! La peau, elle aussi se désintoxique des effets de la cigarette. Et on ne s’arrête pas en si bon chemin ! Les dents redeviennent plus blanches et l’haleine plus agréable.

« Comment et où me faire accompagner ? » Rejoignez le Mois sans Tabac !

Des solutions existent pour aider les futures mamans à arrêter de fumer ou du moins à réduire le nombre de cigarettes.

Quels sont les traitements d’aide à l’arrêt autorisés pendant la grossesse ?

La prescription de substituts nicotiniques (patch, gomme…) est autorisée pour les femmes enceintes qui ne parviennent pas à arrêter de fumer. Leur utilisation doit cependant se faire sous contrôle médical pour les femmes enceintes ou les mamans qui allaitent.

Depuis le 1er janvier 2019, les substituts nicotiniques sont remboursés à 65 % par l’Assurance Maladie. Le ticket modérateur peut être pris en charge par votre complémentaire santé (amelie.fr).

Demander conseils à un professionnel de santé (médecins, pharmaciens, sages-femmes…)

Où trouver un professionnel pour m’accompagner ? Cliquez ici

Prête à relever le défi ? Cliquez ici