fbpx

Stratégie de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2020

Parce que les personnes à risque de grippe grave sont également les personnes à risque de covid-19 grave, parce que les risques de tension du système de santé sont déjà importants sans la grippe et parce qu’on ne sait pas anticiper les conséquences éventuelles d’une co-épidémie grippe / covid-19, les institutions recommandent une large vaccination de la population française.

La campagne de communication de l’Assurance Maladie débute le 13 octobre et est à destination des publics prioritaires. La vaccination commence effectivement le 13 octobre en France métropolitaine, en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane. La demande semble accrue cette année et fait craindre une pénurie de vaccins pour les publics prioritaires.

C’est pourquoi du 13 octobre au 30 novembre, les vaccins sont réservés :

  • aux personnes âgées de 65 ans et plus,
  • aux personnes ayant une maladie chronique (adultes et enfants),
  • aux personnes en situation d’obésité sévère,
  • aux femmes enceintes,
  • et aux professionnels de santé libéraux en contact avec des patients à risque de grippe grave.

Toutes ces personnes reçoivent un bon de l’Assurance Maladie avant le 13 octobre permettant la prise en charge à 100 % du vaccin. Le vaccin est à retirer en pharmacie et à conserver au frigo (en bas ou dans la porte) avant de se rendre à la consultation vaccinale. Celle-ci peut être effectuée par un médecin, un sage-femme, un infirmier ou un pharmacien, sur présentation du bon (+prescription médicale pour les mineurs).

Le reste de la population peut se faire vacciner à partir du 30 novembre 2020.

Les gestes barrières sont également un bon rempart au virus de la grippe et aux virus de l’hiver.

Ils sont également essentiels à respecter lors de la consultation vaccinale :

  • espacement des consultations sur rendez-vous,
  • isolement des personnes suspectées d’être porteuses de covid-19,
  • aération et nettoyage réguliers,
  • lavage des mains et port du masque,
  • désinfection des surfaces,
  • limitation du nombre d’accompagnants.

Pour les personnes contacts covid-19, il est recommandé de repousser la vaccination à la fin de l’isolement en l’absence de symptômes ou d’annuler en cas d’apparition de symptômes de covid-19.

Pour rappel, la grippe peut entraîner des complications (otites, surinfections pulmonaires, pneumopathies…), une aggravation des maladies chroniques déjà existantes (diabète, BPCO…) ou encore des hospitalisations et des décès.

Pour en savoir plus

https://www.ameli.fr/paris/medecin/actualites/vaccination-contre-la-grippe-la-strategie-vaccinale-2020-en-cette-periode-de-crise-sanitaire

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/grippe/prevention

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3187536/fr/vaccination-antigrippale-la-strategie-de-la-prochaine-campagne-annuelle-reaffirmee-dans-le-contexte-de-l-epidemie-de-covid-19

https://www.vidal.fr/actualites/25782/vaccins_contre_la_grippe_priorite_aux_personnes_ciblees_par_les_recommandations_vaccinales/

http://www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Les-actualites/Vaccination-antigrippale-priorite-aux-personnes-a-risque