fbpx

Débat public « La santé mentale : en parler, mieux comprendre » – Orléans

Dans le cadre de la démocratie sanitaire, la Mutualité Française Centre, la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) et l’Agence Régionale de Santé (ARS) du Centre, organisent six débats publics sur le thème : « La santé mentale : en parler, mieux comprendre ». Ces soirées auront lieux dans les villes chefs-lieux de la région Centre.
En partenariat avec la Ville d’Orléans, la soirée théâtre-débat aura lieu jeudi 13 novembre 2014 à 18 h 30 à la salle EIFFEL à Orléans.

Un sondage Ipsos pour FondaMental et Klesia (12 Juin 2014) montre que les Français se sentent majoritairement touchés par les maladies mentales mais leurs connaissances sur le sujet restent faibles. Les peurs et les idées reçues persistent, malgré une évolution légère des perceptions. Les Français expriment un besoin très fort d’information perçue comme une priorité pour améliorer la prise en charge et la prévention.

Un débat organisé dans le cadre de la démocratie sanitaire :

Dans le cadre de la démocratie sanitaire, l’ARS du Centre et la CRSA ont lancé en 2013 les débats publics afin d’accroître le rôle et l’implication des usagers et de leurs représentants, dans l’amélioration du système de santé.

La démocratie sanitaire vise à augmenter l’implication des personnes malades et de leur entourage dans le système de santé. La stratégie pédagogique repose sur l’implication des personnes malades et des professionnels de santé dans la co-construction  du projet. Les troupes de théâtre en partie constituées d’acteurs ayant traversé la maladie psychique, ont pour but dans ces soirées de proposer une autre vision des personnes malades psychiquement. En jouant sur scène, les personnes malades contribuent à l’action pédagogique de ces débats, à savoir sensibiliser le grand public. Le théâtre en est un excellent vecteur de communication, d’échange et de partage.

L’objectif de chaque soirée est de sensibiliser la population aux troubles psychiques, promouvoir la lutte contre la stigmatisation en santé mentale et contribuer à augmenter l’acceptabilité des personnes malades psychiques par la société.

Chaque rencontre doit permettre de participer à la « déstigmatisation » des personnes malades, tout en mettant en avant des expériences locales innovantes ou prometteuses. Elles associent les différents acteurs des secteurs mobilisés autour du champ de la santé mentale dont des personnes malades.

Le débat, organisé sous forme d’une table ronde, permettra aux personnes du grand public de poser leurs questions, et d’obtenir des éléments de réponse en présence de spécialistes de la santé mentale.

Pour télécharger le Dossier de presse dans son intégralité,

veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :