fbpx

Déploiement du dispositif « En Centre’Aidant » dans le Loiret

La Mutualité Française Centre-Val de Loire (MFCVL) travaille depuis de nombreuses années en faveur des aidants familiaux afin de leur proposer des actions répondant à leurs besoins.
Aujourd’hui, le dispositif « En Centre’Aidant » se déploie sur le département du Loiret, et plus particulièrement sur la communauté de communes du Val de Sully, grâce à un travail en partenariat avec le Conseil Départemental, ainsi que de nombreux acteurs locaux.

Le dispositif « En Centre’Aidant » propose aux proches aidants, des ateliers de répit ainsi que des ateliers numériques, à partir du 20 Avril prochain, sous forme de visioconférences ou bien de séances individuelles, selon les thématiques. Ce projet est proposé grâce au soutien financier du Fond Européen de Développement Economique Régional (FEDER), de la Carsat Centre-Val de Loire et d’AG2R La Mondiale.

Des ateliers proposés sur le territoire de la communauté de communes du Val de Sully

Onze ateliers seront proposés aux proches aidants, les mardis de 10h à 12h, du 20 avril au 17 juin 2021 (hors vacances scolaires).

  • Les ateliers de répit en visioconférence : six séances de 2 heures pour prendre du temps pour soi.

Ces moments de convivialité permettront aux participants de maintenir et de favoriser le lien social à travers des échanges, des partages et l’exploration de différentes thématiques. Ces ateliers offriront à ce public souvent isolé des moments de répit et de bien-être à travers diverses initiations : Aromathérapie, sophrologie, tai chi, chant, gymnastique douce, soin du visage…

  • Les ateliers numériques en individuel, au sein de la Maison pour tous : cinq séances de 2 heures pour gagner en autonomie et découvrir le « Réseau social des aidants ».

En 2018, la MFCVL, en collaboration avec les proches aidants ainsi que de nombreux partenaires, a déployé sur la région Centre-Val de Loire le « Réseau Social des aidants » afin de favoriser le lien social et centraliser les informations en lien avec l’accompagnement d’un proche.

Plus largement, ces ateliers favoriseront l’autonomie et l’acquisition de fondamentaux afin de mieux se repérer sur internet et d’être moins vulnérables face aux différents écueils (virus, email frauduleux, phishing…).

Qu’est-ce qu’un proche aidant ou aidant familial ?

La loi reconnaît, depuis 2016, le rôle des aidants et est venue apporter sa définition de l’aidant familial comme étant “une personne non professionnelle qui appartient ou non à la famille de l’aidé et vient en aide de manière régulière à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne”. Cependant, le statut d’aidant familial est encore peu connu par les aidants eux-mêmes puisque 64 % d’entre eux ignorent qu’ils le sont. Ainsi, la plupart des proches aidants ne connaissent ni leurs droits, ni les aides dont ils peuvent bénéficier.

En France, on estime entre 8 et 11 millions le nombre d’aidants familiaux de 16 ans et plus. 76 % d’entre eux ont moins de 65 ans et 43 % ont moins de 50 ans. 52 % travaillent et 57 % aident un proche en situation de dépendance due à la vieillesse (contre 48 % en 2017). 82 % consacrent au moins 20 heures par semaine en moyenne à leur(s) proche(s) et 37 % des aidants interrogés avouent ne bénéficier d’aucune aide extérieure alors qu’ils sont eux-mêmes souvent âgés.

Source : Baromètre BVA APRIL 2018 publié le 27 septembre 2018

Si vous souhaitez télécharger le communiqué de presse

Vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous.