fbpx

Santé dentaire : la Mutualité Française s’engage pour des soins accessibles et de qualité

Les centres dentaires mutualistes participent au Congrès de l’Association Dentaire Française, du 26 au 29 novembre 2014 à Paris. C’est l’occasion de rappeler l’engagement de la Mutualité Française pour des soins accessibles et de qualité, alors que près d’un Français sur cinq a renoncé à des soins dentaires pour des raisons financières. L’assurance maladie ne remboursant plus que 18 % des prothèses dentaires, la Mutualité Française poursuit l’objectif de diminuer le reste à charge des patients, via notamment ses centres dentaires et ses réseaux de soins.

Les centres dentaires mutualistes en 5 chiffres clés
460 centres dentaires mutualistes répartis dans 80 départements
1700 chirurgiens dentistes
1700 assistants dentaires
1200 fauteuils dentaires
45 laboratoires de prothèses dentaires

DES SOINS DENTAIRES ACCESSIBLES
Les 460 centres dentaires mutualistes pratiquent le tiers payant, permettant aux patients de ne pas avancer leurs frais de soins. Ils veillent à avoir une politique tarifaire calculée au plus juste, afin de maîtriser le reste à charge des patients.

Dans les zones urbaines où sont massivement pratiqués les dépassements d’honoraires, ils proposent des soins à des tarifs plus accessibles notamment sur la prothèse et l’orthodontie. Le prix d’un acte de prothèse dentaire dans un centre de santé mutualiste est ainsi de 18 % inférieur à celui pratiqué par les chirurgiens-dentistes libéraux. Pour une couronne (SPR 50), l’économie est de 12 %.

Les centres mutualistes contribuent à maintenir une offre de soins bucco-dentaire dans beaucoup de zones frappées par une désertification médicale croissante.

A côté des centres de santé, les mutuelles ont également constitué des réseaux de soins avec des chirurgiens-dentistes pour proposer aux patients des soins de qualité à un tarif négocié. Le reste à charge moyen pour une couronne céramo-métallique s’élève ainsi à 97 € au sein d’un réseau, contre environ 300 € en dehors.

Pour télécharger le Communiqué de presse dans son intégralité,

veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :